La charge de la batterie

 

RECOMMANDATIONS:

  • Une batterie doit être totalement rechargée et le plus rapidement possible après chaque décharge.
  • Assurez vous toujours que le chargeur est adapté à la batterie.
  • N’utilisez jamais un chargeur sans coupure automatique.
  • La tension à circuit ouvert après charge doit être de 2,12 à 2,13 V/cellule.
  • Ne jamais charger des batteries gelées ou dont la température excéde 40°.
  • N’allumez pas le chargeur avant que la batterie soit complétement connectée.
  • Lorsque l’opération de charge est terminée , éteigner tout d’abord le chargeur.
  • Interrompez l’opération si la batterie chauffe ou si de l’électrolyte s’échappe.
  • Veillez à une bonne aération pendant la durée de l’opération.

Le bon fonctionnement et la longévité des batteries dépendent dans une grande mesure de la charge

 LES DIFFERENTES METHODES DE CHARGE:

1 Charge normale

La charge normale recharge une batterie déchargée ou partiellement déchargée jusqu’à 100% de sa capacité. Normalement, un courant de charge compris entre 1/20 et 1/10 de la capacité de la batterie est sélectionné. Il est important d’abaisser le courant de charge lorsque l’on atteint la tension qui entraîne le développement gazeux. Le courant se coupe automatiquement lorsque la batterie est complètement chargée. Si l’on souhaite obtenir un courant nominal constant (caractéristiques W), un chargeur complexe représentera un coût nettement inférieur.

Ces chargeurs peuvent charger plusieurs batteries en même temps et cela sans causer aucun dommage.Avec une tension constante, la batterie est chargéejusqu’à environ 80% de sa capacité; ensuite, elle estchargée avec une alimentation réduite.

Il est important d’empêcher la surcharge ! Ce régimeprésuppose une surveillance.

Après 6 heures de charge à tension constante, le chargeur passe à la préservation de la charge ; les batteries chargées peuvent rester connectées au dispositif sans aucune limite de temps.

 2 Charge rapide

Cette méthode charge la batterie avec un courant de charge 3 à 5 fois plus élevé que le courant nominal de manière à obtenir un état de charge acceptable dès que possible. Si une tension de gaz de 2,35V/élément à 2,4 V/élément est atteinte, le courant de charge doit être réduit pour éviter une surcharge. L’utilisation d’un chargeur à commande multi étagée est nécessaire (IUIa). Une charge rapide peut être uniquement utilisée dans des circonstances exceptionnelles pour prévenirune surcharge.

 3 Charge tampon

Le consommateur de courant et les charges sont connectés tous deux à la batterie. Le chargeur fournit un courant juste suffisant pour maintenir l’état de charge de la batterie sur 100%. La batterie fournit des charges maximales aux consommateurs. Il est préférable que la charge tampon ait lieu sous une tension constante (stabilisée). L’utilisation d’un chargeur à commande multiétagée est nécessaire.

Cette méthode est utilisée pour les batteries à courant de secours qui utilisent une très faible quantité de courant de charge. La batterie à courant de secours est chargée en permanence pour compenser les pertes de capacité éventuelles. La batterie est chargée à 100 % pendant toute la période de fonctionnement

 4 Charge de compensation (charge flottante)

Une auto-décharge signifie qu’une batterie perd progressivement sa charge même si elle n’est pas utilisée pour un dispositif. Une batterie peut s’autodécharger elle-même de 0,015% à 0,03% par jour.

Une charge de compensation signifie que l’on charge une batterie à un débit similaire à son débit d’autodécharge, ce qui permet le maintien d’une batterie à pleine capacité. En recourant à ce type de charge, l’auto-décharge est compensée. Avec ce type de charge, le courant de charge est d’environ 0,1A par 100 Ah. Les batteries déchargées sont d’abord chargées (6h) après quoi la tension de gaz (2,35 à 2,4 V/élément) est atteinte (capacité de charge de 80%), le chargeur passant automatiquement à la charge tampon et à la

charge d’entretien, respectivement. Un chargeur de compensation est le type de chargeur de batterie le plus lent. Une batterie peut être laissée indéfiniment sur un chargeur de compensation.

 5 Charge d’égalisation

Lorsque des batteries sont utilisées à des fins de traction, nous parlons alors de charge cyclique ou de d’utilisation à charge/décharge. Si ces batteries sont chargées à l’aide de charges régulées, il est important que les batteries comportant un électrolyte liquide soient chargées complètement avec un chargeur qui dépasse la tension de gaz au moins 4 fois par an.

La charge et la décharge entraînent un déséquilibre du poids spécifique des différents éléments. L’électrolyte peut se stratifier de façon à ce qu’il soit

plus concentré au bas de l’élément qu’en haut de celui-ci. Le but de cette charge d’égalisation est de faire circuler l’acide à l’intérieur de la batterie de manière à garantir qu’aucune stratification de l’acide ne puisse se produire. La charge va ramener tous les éléments à la même tension et fournir une masse spécifique uniforme dans les cellules de manière à éliminer les irrégularités dans la concentration d’électrolyte. La stratification peut entraîner ladécomposition de la matière

LES TYPES DE CHARGE EN FONCTION DE LA TECHNOLOGIE : 

1 Batteries au plomb hermétiques

Le courant de charge sera réglé entre 5 et 10 % de la capacité nominale de la batterie. Donc, un courant de 10A (10% pour une batterie de 12V 100Ah/20h).

Des chargeurs à régime commandé sont nécessaires. La limite de tension est de 14,4V (2,4V/élément).

 

2 Batteries AGM (Absorbent Glass Mat ou à fibre de verre spécifique)

Seuls des chargeurs à commande automatique peuvent être utilisés (caractéristique IU, IUoU). La tension de charge recommandée est de 14,4V à 25°C et il est préférable de prendre 10% de la capacité nominale comme courant de charge, p.ex. 7A pour une batterie de 70 Ah (70Ah/10).

La température de la batterie ne peut pas dépasser45°C. Après 24 h de charge, l’état de charge complèteest atteint.

 3 Batteries Gel

Les batteries Gel fermées sont à l’épreuve des fuites et ne demandent aucun entretien, étant donné que l’électrolyte est fixé dans une masse ressemblant à du gel. Ces batteries doivent être également chargées au moyen de chargeurs régulés. L’électrolyte est fixé dans un gel. Le type de chargeurdépend de l’application de la batterie, comme on peut le voir dans le tableau ci après:

 4 Batteries motos séches avec pack acide

La batterie moto vendue sèche (non remplie) est chargée Avant d’utiliser cette batterie, il faut la remplir avec l’acide fourni. Après le remplissage de la batterie, les plaques de la batterie sont activées jusqu’à environ 80%. Pour garantir une bonne durée de vie de la batterie, il est très important de charger la batterie pendant environ 6h immédiatement après le remplissage.

Toujours enlever le fusible rouge du canal d’aération avant de remplir la batterie pour motos. Ceci empêche toute surpression.

5 Batteries AGM / Gel pour motos

Les batteries pour motos doivent être chargées correctement avant le remisage d’hiver. Conserver la batterie dans un endroit frais et sec. Vérifier la tension résiduelle de la batterie régulièrement. Si la tension à circuit ouvert est de 12,4 V, la batterie doit être chargée immédiatement. Si la batterie est bien chargée, elle résistera à des températures de -45°C. Nous recommandons les chargeurs spéciaux pour motos tels que les chargeurs POWERLINE LP001

 

 

 

 

 

03 86 36 86 81
8 rue Denis Papin
58640 Varennes-Vauzelles
Politique en matière de cookies - Déclaration de confidentialité de tiers - Mentions légales - Réalisation Direct@Web